Solidaire dans le progrès de tous27.06.2019
boygirlwomanSOLIDARITE-AFRIQUE.lu a.s.b.l.

Aide à la Pédiatrie Cancérologique du CHUYO d'Ouagadougou au Burkina Faso

Année: 
2007
État: 
Réalisé
Nature: 
Aide au Développement
Localité: 
Mots Clefs: 
Localisation: 
  • Le Centre Hospitalier Universitaire Yalgado-Ouédraogo est situé au Nord-Est du centre d'Ouagadougou, capitale du Burkina Faso.

=> Cliquez ici pour afficher la carte.

Contexte: 

En juin 2005, la fondation "L’Hymne aux Enfants" a lancé un appel au secours sur Internet, pour venir en aide a deux enfants (Désiré et Aziz) atteints de la maladie de Hodgkin. 

Hélas, chez Désiré, la maladie était trop avancée, il nous a quitté avant d’être secouru.

Il faut dire que ces enfants ont vécu en brousse, où les conditions sont semblables a celles qui existaient en Europe au 5ème siècle.
Aziz vit des jours heureux au sein de sa famille, jusqu’à l’age de huit ans, où son cou commence à grossir du côté droit. Il fallait faire quelque chose.
Aziz a suivi la filière traditionnelle des malades des villages de la brousse:

Accompagné de sa maman ils vont chez le guérisseur: pas de résultat.
Ils consultent le Centre de Santé le plus proche, l’infirmier se déclare incompétent et les envoie au Centre de Santé Régional.
Le Médecin chef du district a dans ses relations un médecin de la Coopération Belge, qui fait entrer Aziz dans le Centre de lutte contre le Noma à Ouahigouya.
Aziz subit une première opération chirurgicale au niveau du cou: sans succès le mal continue!

Des analyses complémentaires sont faites et une biopsie est envoyée en France: Il s'agit de la maladie de Hodgkin, un cancer des ganglions. 

En 2005, cette maladie n’était pas guérissable au Burkina Faso, d’où l'appel au secours de la part de la fondation "L’Hymne aux Enfants".

Le Projet: 

SOLIDARITE-AFRIQUE.lu a relevé le défi:

L’asbl n’était pas encore sur les rails et nous avions un gros problème à résoudre!
Avec le dossier médical d’Aziz, nous nous sommes adressés au Centre Hospitalier de Luxembourg. Dianostique: Aziz a de bonnes chances de guérir au bout de 6 mois de chimiothérapie.
Commence alors la bataille administrative pour obtenir l’évacuation sanitaire vers le Luxembourg. La famille d’accueil a été plus facile à trouver.
Aziz est arrivé en juillet 2005 à Luxembourg, le regard plein d’interrogations! Quelques jours plus tard, la première chimio est appliquée.
Après les six mois de chimiothérapie, un ultime contrôle révèle qu’il y a des métastases au niveau du foie! Il a fallu recommencer des chimios, suivi d'une auto greffe des cellules souches.
Au mois de juillet il est déclaré guéri. Nous l’avons raccompagné au Burkina Faso en août 2006.

Le cas d'Aziz a montré qui'il faut mettre en place une cellule pour pouvoir traiter la maladie de Hodgkin au Burkina Faso.

SOLIDARITE-AFRIQUE.lu s’est penché sur le problème:

Après de nombreuses recherches nous avons trouvé deux spécialistes qui s’occuperaient de certains cancers au Burkina Faso.
Au mois de février 2006 , une délégation médicale de SOLIDARITE-AFRIQUE.lu a obtenu une entrevue avec le staff médical entourant ces deux Professeurs.

Entre temps, nous aidons deux autres enfants: Calliste et Karidia.

Entre mars 2005 et janvier 2007, notre "représentante locale" au Burkina Faso a su établir, par ses nombreuses visites à la pédiatrie cancérologique du Centre Hospitalier Universitaire Yalgado-Ouédraogo à Ouagadougou (CHUYO), un climat de confiance.

Au mois d’octobre 2006, le CHUYO, grâce à l’appui de SOLIDARITE-AFRIQUE.lu, a pu obtenir du Groupe Franco-Africain d’Oncologie Pédiatrique (GFAOP), le protocole de traitement de la maladie de Hodgkin. 

Actellement (fin 2006), une grande partie des enfants présents au CHUYO sont en soins palliatifs! 

En effet, les enfants arrivent à un stade très avancé de la maladie! Il faut donc développer la formation des Majors, au niveau des Centres de Santé et de Promotion Sociale (CSPS), pour qu’ils soient à même de diagnostiquer le plus rapidement possible les cancers.
La cancérologie du CHUYO sera dès lors trop petite pour accueillir tous ces enfants. Il faudra donc impérativement agrandir...

En vue de mettre tous les éléments en place, il faut encore former plusieurs infirmières en cancérologie pédiatrique, compléter l'équipement de la pédiatrie cancérologique du CHUYO, et fournir une partie des solutés nécessaires. 

SOLIDARITE-AFRIQUE.lu espère que d’ici fin 2007, le CHUYO pourra commencer les traitements contre la maladie de Hodgkin au Burkina Faso.

A moyen et a long terme:

  • Agrandissement des locaux de la cancérologie pédiatrique du CHUYO.
  • Formation des majors des différents CSPS, à la détection des cancers.
  • Mise en place d'une unité chirurgicale cancérologique pédiatrique au CHUYO.
  • Mise en place d’une radiothérapie.
  • ...