Solidaire dans le progrès de tous21.11.2017
boygirlwomanSOLIDARITE-AFRIQUE.lu a.s.b.l.

Construction d’une école primaire à Kédié, au Burkina Faso

Année: 
2009
État: 
En cours
Nature: 
Aide au Développement
Localité: 
Localisation: 
  • Kédié est un village de 800 habitants. L’agriculture est la seule activité.
  • Il est situé à 15 km de la Commune de Silly (chef-lieu de département), dans la province de Sissili, au Burkina Faso.
  • Il est situé à approximativement 150 km au Sud-Ouest d'Ouagadougou.

=> Cliquez ici pour afficher la carte.

Contexte: 
  • Kédié est entouré de 4 autres villages envoyant leurs enfants à la même école.
  • Kédié, et les 4 villages autours, à savoir : Kapa, Sao, Fitien et Koanzana, ont plus de 160 enfants en âge scolaire, susceptibles de fréquenter la future école de ce projet.
Justification: 

Pourquoi une école ?

  • Pour les mêmes raisons que nous avons d’envoyer nos enfants à l’école. Il ne viendrait jamais à l’idée, à nous parents, de ne pas envoyer nos enfants à l’école.
  • Un des droits fondamentaux des enfants est le droit à l’éducation.
  • Le Burkina Faso manque d’écoles primaires. Celles qui sont fonctionnelles manquent de places.
  • Le Burkina Faso a un taux net de fréquentation scolaire de 47%, et un taux d’alphabétisation des adultes de 29%.
  • On ne peut pas faire de développement si l’instruction ne suit pas, ou mieux, si l’éducation ne devance pas les projets.

Pourquoi à Kédié ?


État actuel (2009) de l’école
Les bancs et les tables sont construites en banco
  • Ce village a pris l’initiative de construire une salle de classe unique, avec les moyens du bord (murs en banco et toit en paille), ils n’ont pas attendu que la manne ne descendre du ciel, c’est ce qui a incité SOLIDARITE-AFRIQUE.lu asbl à leur prêter main forte.
  • SOLIDARITE-AFRIQUE.lu asbl a un très bon partenaire, un Directeur d’école primaire dans ce coin du Burkina Faso.
  • Kédié a un taux d’alphabétisation de 8%.
  • Actuellement, une seule classe, sous paillote, est en service avec 75 enfants. (30 garçons et 45 filles)
Le Projet: 

Un projet de construction d’école inclue nécessairement :

  • Un bâtiment école comprenant trois salles de classe, et deux locaux, dont l’un est un bureau, et l’autre un petit entrepôt.
  • L’équipement des salles de classe. (Bancs, Bureaux, Armoires, …)
  • Trois logements pour instituteurs. (Exigence du Ministère de l’Education du Burkina Faso.)
  • Un forage.
  • Un maraîchage et un réfectoire. (Pour les repas de midi.)
  • Des latrines.
  • De plus, SOLIDARITE-AFRIQUE.lu asbl compte apporter un soutien scolaire à 200 enfants, durant 3 ans : 
    - Visites médicales
    - Inscription au registre de la population
    - ... 

Les travaux préalables

  • Demande des autorisations nécessaires:
    - Demande de construction émanant du Directeur de l’école.
    - Autorisation de construction, du Ministère de l’Education du Burkina Faso.
    - Promesse de fournir le personnel enseignant, du Ministère de l’Education du Burkina Faso.
  • Etablissement des plans et appels d'offres.
  • Entretiens avec les villages concernés pour mettre au point toutes les modalités relatives à l’école.
  • Différentes organisations seront mises en place :
    - Un comité de gestion pour l’école.
    - Un comité des parents d’élèves s’occupera du repas de midi.
    - Un comité de gestion du forage.
  • Etablissement de contrats séparés, pour chacune des différentes phases du projet.

La réalisation

La réalisation de l'infrastructure sera prévu dans l'ordre suivant :

  1. Le projet débutera par le forage, ce qui permettra : 
    - D’avoir de l’eau pour les constructions à venir.
    - De développer un maraîchage pour le repas de midi des élèves.
    - D’installer des jarres d’eau à côté des latrines permettant aux élèves des laver les mains.
  2. Le projet se poursuivra par la construction des latrines.
  3. Construction du bâtiment scolaire incluant les trois salles de classe, le magasin et le bureau.
  4. Après, il faudra équiper l’école.
  5. Visites médicales de tous les enfants en âge scolaire.
  6. Finalement viendront les logements d’instituteurs, ainsi que le réfectoire.

Les autorités locales seront appelées à garantir la bonne exécution du projet : Monsieur le Préfet ainsi que Monsieur le Maire.
Les travaux seront inspectés régulièrement par l’initiateur du projet, ainsi que notre représentant au Burkina Faso, auquel nous faisons entière confiance.

Notre idée première avait été de construire le bâtiment de l’école en utilisant la technique de construction des "voûtes nubiennes" mais, suite à des difficultés techniques, les responsables pour la promotion de cette technique de construction au Burkina Faso ont décidé d'un arrêt temporaire.
Suite à cela, SOLIDARITE-AFRIQUE.lu asbl adoptera le principe de précaution : Le bâtiment école sera réalisé selon les techniques de construction "classiques" : Murs en briques et toit en tôle.
Les voûtes nubiennes nous auraient permis de construire de façon : écologique, économique, thermique et hygiénique.
Nous reprendrons les voûtes nubiennes éventuellement quand il sera question de construire les logements des instituteurs, où les difficultés techniques ne se posent pas.

L'équipement a été fabriqué dans les ateliers de ANERSER à Ouagadougou. ANERSER est une association (Association Nationale pour l'Éducation et la Réinsertion Sociale des Enfants à Risques) qui s'occupe des enfants de la rue. 


L'engagement de la population locale

La construction de l’école primaire de Kédié a été l’objet d’arrangement du donnant-donnant, ainsi le Directeur de l’école (sous paillote) s’est engagé à donner, gratuitement, des cours d’alphabétisation et de gestion, pour adultes, durant une période de trois ans.


La durée du projet

Ces quatre phases se dérouleront suivant la disponibilité des fonds que SOLIDARITE-AFRIQUE.lu asbl aura réussi à réunir.
Durée estimée du projet : Deux ans.
Début du projet : Novembre 2009.

Le volet Financier: 
  • Le forage : 7.000 €
  • Le maraîchage : 2.500 €
  • Les latrines : 2.500 €
  • Le bâtiment scolaire : 25.000 €
  • L'équipement de l’école : 3.800 €
  • Les visites médicales : 2.000 €
  • Les trois logements d’instituteurs : 20.500 €
  • Le réfectoire : 3.000 €
  • Le soutien scolaire : 7.500 €
  • Coût total du projet : 73.800 € 
  • SOLIDARITE-AFRIQUE.lu asbl ne dispose d’aucun soutien venant du Ministère de la Coopération.
  • SOLIDARITE-AFRIQUE.lu asbl n’a pas encore reçu l’agrément du Ministère des Affaires Etrangères. (Nous sommes trop jeunes : SOLIDARITE-AFRIQUE.lu asbl a été créée en 2005)
  • SOLIDARITE-AFRIQUE.lu asbl se base sur ses fonds propres pour financer le projet et compte sur vous pour regarnir sa caisse.

SOLIDARITE-AFRIQUE.lu asbl compte sur VOUS pour nous aider à réaliser ce projet.

Remerciements anticipés

Les futures écolières et les futurs écoliers de Kédié vous remercient de tout cœur pour votre participation à la réalisation de leur école.
Nous avons vu des enfants en classe : quel bonheur !
Nous avons compati avec les enfants qui devaient rester à l’extérieur pour cause du manque de places.
SOLIDARITE-AFRIQUE.lu asbl vous remercie de bien vouloir contribuer à mettre tous ces enfants sur un même pied d’égalité.

En aidant à la construction de cette école, vous changez le destin de beaucoup d’enfants de la région de Kédié, qui sans Vous n’auraient jamais pu fréquenter une école.
En effet, faute de moyens des parents, beaucoup d’enfants nés dans les cases ne sont pas inscrits au registre de la population, donc ils n’existent pas et ils ne pourront pas fréquenter l’école.
La régularisation de leur situation fera partie du projet de construction de l’école.

Les enfants du Burkina Faso vous remercient.

Suivi: 


En janvier 2010, le forage est achevé et opérationnel


En mars 2010, les latrines sont achevées


Fin 2010 : L'équipement de l'école (Fabriqué par ANERSER)


Janvier 2011 : Le nouveau bâtiment école est achevé et en service


Janvier 2011 : Un maraîchage à été mis en place par la population, pour alimenter la cantine scolaire


Janvier 2011 : La construction d'un premier logement pour instituteur est en cours


Janvier 2013 : Le logement pour instituteur est bien achevé et en service

Voir également sous: