Solidaire dans le progrès de tous21.11.2017
boygirlwomanSOLIDARITE-AFRIQUE.lu a.s.b.l.

Construction d'une école primaire au Secteur 5 (dit Hamdalaye) de Boura, au Burkina Faso

Année: 
2012
État: 
En cours
Nature: 
Aide au Développement
Localité: 
Localisation: 
  • Le village de Boura fait partie de la Commune de Boura, Situé dans le Département de Boura, dans la Province de Sissili, de la Région du Centre-Ouest, au Burkina Faso.
  • Boura est situé à approximativement 220 km au Sud-Ouest d’Ouagadougou, dont approximativement 50 km de piste à partir de Léo.

=> Cliquez ici pour afficher la carte.

Justification: 
  • Un des droits fondamentaux des enfants est le droit à l’éducation.
  • Le Burkina Faso manque d’écoles primaires. Celles qui sont fonctionnelles manquent de places.
  • Le Burkina Faso a un taux net de fréquentation scolaire de 47%, et un taux d’alphabétisation des adultes de 29%.
  • On ne peut pas faire de développement si l’instruction ne suit pas, ou mieux, si l’éducation ne devance pas les projets.

Pourquoi un école ?

  • L’école favorise l’instruction des enfants en général, et des filles en particulier.
  • L’école favorise un développement durable.
  • L’école favorise une meilleure hygiène de vie.
  • L’école permet d'éviter des problèmes d’enfants de la rue.
  • L’école protège les enfants contre la violence.
  • L’école protège contre le trafic d’enfants.

 Pourquoi au Secteur 5 de Boura ?

  • Le village a un taux d’alphabétisation de 20%.

 


État actuel (01.2012) de l'école.

 

  • Le Secteur 5 de Boura possède une école sous paillote :
    - Cette école ne permet pas de donner des cours en saison des pluies.
    - Le toit peut à tout moment tomber sur les enfants.
    - Le toit abrite des serpents et des scorpions.
    - Le modèle de certains bancs-tables était déjà en usage chez nos ancêtres : Les Gaulois...

 


Tables-bancs de l'école sous paillote.

 

  • L'école construite en dur au centre du village de Boura n'est pas accessible en période des pluies, pour les enfants du Secteur 5.
  • Le village de Hamdalaye/Boura a été choisi parmi quatre autres villages candidats, vu sa vitalité, son enthousiasme, sa volonté, son punch et ses organisations tant féminines que masculines...
Le Projet: 

Le projet à été initié par l'Association locale Eau Vie Sahel (AEVS) qui participe activement sur ce projet.

Le projet comporte les éléments suivants :

  • Mise en place d’un forage.
  • Construction d'un bloc de 6 latrines.
  • Construction d’un bâtiment école comprenant trois salles de classe, un bureau, et un magasin (petit entrepôt).
  • L’équipement des salles de classe. (Bancs, Bureaux, Armoires, Chaises, ...)
  • Construction d'un bloc de 6 douches.
  • Mise en place d’une petite savonnerie.
  • Mise en place d’un maraîchage destiné à alimenter la cantine scolaire.
  • Mise en place d'un éclairage photovoltaïque dans les salles de classe. (Tributaire de la réussite des volets précédents.)
  • Mise en place d’une apiculture. (Tributaire de la réussite des volets précédents.)

 

Les travaux préalables

  • Obtention des documents suivants :
    - Un document du Maire attestant que le terrain où sera construite l’école est cédé gratuitement à l’école.
    - Autorisation de construire une école primaire sur ce terrain.
    - Document du Ministère de l’Éducation de Base certifiant qu’il va déléguer et payer les instituteurs nécessaires.
    - Un plan de masse reprenant l'emplacement les infrastructures existantes et futures.
    - Une garantie financière de la part de la Commune.
    - Un document stipulant que sa Commune fera l'entretien des infrastructures prévues.
    - Un document stipulant que la Commune alimentera la Boîte à pharmacie de l'école, au fur et à mesure des besoins.
    - Un document stipulant que les instituteurs de l'école s'engagent à donner des cours d’alphabétisation gratuits durant trois ans.
    - Un document stipulant que les instituteurs de l'école s'engagent à donner des séances de sensibilisation d’Hygiène corporelle et anale.
    - Un document du Major stipulant qu’il passera régulièrement à l'école afin de passer des visites médicales aux élèves.
    - Un document du Major stipulant qu'il va sensibiliser et former les instituteurs aux premiers soins.
    - Un document officiel prouvant l’existence des différents comités.
    - Un document expliquant les tarifs appliqués pour pouvoir profiter de l’eau du forage.
    - Un document prouvant l’existence d'une caisse de dépannage pour le forage.
  • Établissement des plans et appels d'offres.
  • Entretiens avec les villages concernés pour mettre au point toutes les modalités relatives à l’école.
  • Différentes organisations devront être mises en place, ou existent déjà :
    - Un comité de gestion de l’école. (CGE)
    - Un comité des parents d’élèves. (APE)
    - Un comité des mères éducatives. (AME)
    - Un comité de gestion du forage.
    - Un comité villageois de développement. (CVD)
    - Un comité de gestion de la savonnerie.
    - Un comité de gestion de l’apiculture.


La réalisation

Ensuite commencera la phase de réalisation des différents éléments de l'infrastructure.
Les travaux seront inspectés régulièrement par l’initiateur du projet, ainsi que notre représentant au Burkina Faso, auquel nous faisons entière confiance.

Le volet Financier: 
 TotalSAluVillage
Le forage7.288 €7.070 €218 €
Les latrines2.833 €2.748 €85 €
Le bâtiment école18.354 €17.804 €550 €
L'équipement des salles de classe4.288 €4.160 €128 €
Les douches3.574 €3.467 €107 €
La savonnerie457 €443 €14 €
Le maraîchage1.131 €1.097 €34 €
L'éclairage photovoltaïque3.048 €2.957 €91 €
L'apiculture2.709 €2.628 €81 €
Totaux43.682 €42.374 €1.310 €

Coût total du projet : 43.682 €

Participation de la Population : 1.310 €

Participation de SOLIDARITE-AFRIQUE.lu : 42.374 €

L'engagement de la population locale

  • La participation financière du village est de 3% : Pour chaque élément de construction, avant le début des travaux de ce dernier, SOLIDARITE-AFRIQUE.lu demande que le village verse la somme correspondante sur le compte en banque Burkinabè de notre association.
  • De plus, les bénéficiaires, en l’occurrence les habitants du Secteur 5 de Boura, contribueront "en nature", sous forme d’apport de cailloux, de sable et de graviers, ils réaliseront l’excavation des fondations, fosses, et puits perdus.Le village devra mettre à disposition un petit local pour la savonnerie.
  • Les parents d’élèves et les futurs parents s’engagent à laisser fréquenter l’école aussi bien par les filles que par les garçons.
  • Les instituteurs de l’école s’engagent à donner, gratuitement, des cours d’alphabétisation et de gestion, durant trois ans, aux habitants de la région.
Suivi: 
 Mai 2012 : Les travaux de forage ont commencés 
 Juin 2012 : Le forage est opérationnel 
 Juin 2012 : La construction du bâtiment école a commencé 

 

 Janvier 2013 : Le bâtiment école est achevé et en service 
 Janvier 2013 : Les latrines sont achevées 
 Janvier 2013 : Les douches sont achevées 
Voir également sous: 
  •   Feuille de sensibilisation : Construction d'une école pour les enfants de la région de Hamdalaye/Boura.