Solidaire dans le progrès de tous24.09.2017
boygirlwomanSOLIDARITE-AFRIQUE.lu a.s.b.l.

Construction en terre crue

 

Introduction

Traditionnellement, les principaux matériaux de construction sont la terre crue, le bois, la pierre, la terre cuite, ... par la suite ont été rajoutés le béton et le fer (l'acier).
Actuellement, près d'un tiers de la population mondiale vit dans des habitations en terre.

Le matériau de construction "terre crue" est appelé adobe ou banco.
Par extension, les briques en terre crue sont également appelées adobe ou banco.

Le matériau de construction "terre crue" est principalement constitué de sables, d'argiles, et d'eau.
Afin de modifier ses caractéristiques, on peut y ajouter différents éléments comme par exemple: de la paille, des copeaux de bois, du crin, de la bouse de vache, de la chaux, du beurre de karité, ...

 

Techniques de construction en terre crue

  • Adobe (ou briques de Banco): Briques de terre crue séchées au soleil.
  • Pisé: Terre crue, dans un état plastique, compactée dans un coffrage.
  • Bauge: Terre crue, dans un état plastique, empilée.
  • Torchis: Terre crue, dans un état plastique, "collée" sur un clayonnage de lattis en bois.
  • Latérite: Roche tendre, de couleur rouge, que l'on extrait sous forme de blocs, et qui durcit à l'exposition de l'air.
  • Des variantes plus récentes existent également: Briques en terre compressée; Terre projetée; ...

 

Principaux avantages des constructions en terre crue

Écologie

  • Souvent disponible localement en grande quantité. --> Ne nécessite aucune énergie de transport.
  • Ne nécessite pratiquement aucune énergie de fabrication. (Contrairement à la terre cuite qui elle demande beaucoup d'énergie et entraîne souvent comme conséquence la déforestation. De même que la production de ciment, qui demande également beaucoup d'énergie: elle est responsable à elle seule de 5% des émissions de CO2 mondiales!)
  • Matériau à 100% recyclable.

Confort

  • Grande inertie calorifique.
  • Très bonne régulation hygrométrique.
  • Bonne isolation phonique.

Autres 

  • Prix imbattable, surtout dans les pays ou la main d'oeuvre n'est pas trop couteuse.
  • Grande durabilité.
  • Peu d’entretien.
  • Excellente résistance au feu.
  • Résistance aux insectes xylophages.
  • Résistance aux champignons et à la moisissure.

 

Inconvénients des constructions en terre crue

La terre crue présente cependant aussi quelques inconvénients par rapport aux bétons de ciment:

  • Grande dispersité: En fonction de l'emplacement géographique, la composition de la terre peut varier très fortement. Ceci empêche une "standardisation" de la préparation de la terre crue, et nécessite une certaine connaissance du terrain. Connaissance qui existait à l'époque, mais qui, apparemment, n'a pas été transmise aux générations suivantes, dans beaucoup de régions. Heureusement, les études récentes permettent de combler cette lacune, et les méthodes d'analyse moderne permettent de déterminer avec exactitude, au cas par cas, ce qu'il faut rajouter au mélange, afin d'obtenir avec précision les caractéristiques souhaitées.
  • En fonction de sa composition, la terre crue est plus ou moins sensible aux intempéries.

Les remèdes couramment misses en oeuvre sont:

  • Soubassements en pierre.
  • Murs plus épais à la base pour compenser l'érosion.
  • Ouvrages plus fin au sommet.
  • Ouvrages en forme d'obus.
  • Un toit présentant un dépassement suffisant pour protéger le bâtiment.
  • Recouvrement des surfaces exposées par un enduit protecteur extérieur.
  • Dans certains cas, un petit entretien annuel est nécessaire. (Encore que, certaines constructions en terre crue, comme par exemple la Grande Kiz-Kala qui date du VIème siècle avant Jésus-Christ, ont survécus sans protection aux intempéries, pendant plusieurs milliers d'années!)

 

Perspectives d'avenir

  • Dans les pays industrialisés, suite à la deuxième guerre mondiale, la construction en terre crue à pratiquement été abandonnée au profit de la construction en béton. (Béton armé et briques en béton.)
  • Actuellement, suite aux changements climatiques, et à une conscience écologique de plus en plus prononcée chez un nombre croissant de personnes, la construction en terre crue connait un regain d'intérêt certain: Depuis quelques années, les techniques de construction en terre crue font de nouveau parti des matières enseignés dans les écoles de construction. De plus en plus d'études et de projets de recherche apparaissent au niveau des universités d'architecture. Les techniques ancestrales ont été étudiées, améliorées, et documentées, afin que le "nouveau" savoir faire puisse être diffusé.
  • Vu les avantages indéniables du matériau terre par rapport au béton, les Architectes prédisent un bel avenir aux techniques de construction en terre.
  • L'importation de matériaux tel que le ciment, l'acier, et le bois est une absurdité écologique et économique! L'architecture de terre peur devenir un levier des économies locales: elle est créatrice de richesse!

 

Exemples de constructions en terre crue

Constructions traditionnelles

De nombreuses civilisations ont utilisé ce matériau remarquable par sa plasticité et sa disponibilité pour ériger les bâtiments les plus prestigieux.

Turkménistan: Grande Kiz-Kala datant du VIème siècle avant Jésus-Christ.
Chine: La "Grande Muraille de Chine" à été construite avec les matériaux disponibles localement: La pierre par endroits, la terre crue ailleurs, certaines parties ont même été construites en sable.
Iran: La citadelle de Bam "Arg-é Bam" était le plus grand ensemble construit en adobe du monde.
Mali: La Mosquée de Djenné construite en banco.
Yémen: La ville de Shibam (surnommée "Manhattan du désert") est constituée d'immeubles de plusieurs étages, construits en briques en terre crue.
Espagne: Alhambra (la rouge): Ensemble fortifié de bâtiments construits majoritairement en pisé.
Burkina Faso: Cases décorées des concessions Kassena.
Burkina Faso: Cathédrale de l'Immaculée Conception de Ouagadougou construite en banco.

Constructions modernes

France: "Le Domaine de la Terre", un ensemble de 65 logements, construits par une dizaine d’équipes différentes entre 1983 et 1985, et mettant en oeuvre différentes techniques de construction en terre crue. (Principalement Blocs de terre comprimée, Pisé, et Terre paille.)
France: "Le Domaine de la Terre"
Colombie: Maison individuelle en pisé.
Corée: Maison individuelle en pisé. (Architecte Geun-Shik Shin)
Torchis contemporain. (Architecte Chilien Marcelo Cortes)
Mexique: École d'arts plastiques Oaxaca construite partiellement en pisé.
Canada: Nk’Mip Desert Cultural Centre construit en pisé. (Architectes: Hotson, Bakker, Boniface, et Haden)
Autriche: Hôpital de Feldkirch construit partiellement en pisé. (Architecte: Martin Rauch)
Burkina Faso: École de Gando - Ecole modèle d'architecture moderne et fonctionnelle, construite avec des matériaux locaux et de la main d'oeuvre locale. (Architecte: Diébédo Francis Kéré, Burkinabè natif de Gando)
Burkina Faso: École de Lao-Sidbewêndin construite en blocs de Latérite. (Avec ossature en béton armé.)

 

Voir également sous

  • Livre illustré: Bâtir en terre. (Auteurs: Romain Anger et Laetitia Fontaine)
  • Livre technique: Traité de construction en terre. (Auteurs: Hubert Guillaud, Hugo Houben, CRATerre et Jean Dethier)
  • Technique de construction en "Voûte Nubienne".
  • CRATerre - Centre International de la Construction en Terre.
  • Article "Terre crue" de Wikipedia.